Accueil  >  Recherche  >  Pôles de recherche
  • Version anglaise -<br/>Nouvelle fenêtre
  • Version espagnol -<br/>Nouvelle fenêtre
Rechercher
  • Version imprimable
  • Envoyer à un ami
  • Agrandir la taille du texte
  • Revenir à la taille initiale
  • Reduire la taille du texte

Cinq grands pôles de Recherche

Les 5 pôles de recherche tendent à fédérer l’ensemble des activités de recherche de l’établissement. Leur animation est placée sous la conduite d’un responsable chargé de mission du Président, qui assure l’articulation entre les unités constitutives du pôle et l’équipe de direction.

   
Pole-Agro.jpg
Pôle Agrosciences et Environnement. Directrice : Sandrine BOUQUILLON.

Les thématiques de recherche développées au sein de ce pôle couvrent la valorisation non alimentaire des agro-ressources (fibres végétales, glucides issus de fragmentation non alimentaire, …); l’étude spectroscopique des molécules de l’atmosphère; la compréhension de la structure des sols de craie et leur impact sur le devenir des pesticides dans les sols champenois et la recherche de stratégies alternatives au traitement (amendements, lutte contre les maladies, …) des plantes cultivées (céréales, vigne) visant à un meilleur respect de l’environnement.

Les laboratoires labellisés  du pôle Agrosciences et Environnement  :

 
Pôle Mathématiques - STIC. Directeur: Laurent DI MENZA

 

Le pôle MATH-STIC de l'URCA a pour objectif de favoriser les recherches croisées entre Mathématiques et Sciences de l'Information et de la Communication et de faire émerger des sujets innovants à l’interface de 2 laboratoires de recherche : le LMR ainsi que le CReSTIC. Il comprend une centaine d'Enseignants-Chercheurs répartis sur plusieurs sites.

Tout d'abord, le Laboratoire de Mathématiques de Reims (LMR, EA 4535) est une structure de recherche couvrant plusieurs champs disciplinaires en Mathématiques fondamentales et appliquées : il comprend 3 équipes spécialisées en Algèbre, en Analyse et en Modélisation et Calcul, dont certains membres affiliés au CReSTIC et menant des collaborations scientifiques interdisciplinaires sur des thèmes d'intérêts communs. Cette unité fait partie de la nouvelle Fédération de Recherche ARC Mathématiques (CNRS 3399) regroupant également le LAMFA d'Amiens et le LMAC de Compiègne.

Enfin, le Centre de Recherche en Sciences des Techniques de l'Information et de la Communication (CReSTIC, EA 3804) a pour l'objectif de fédérer et d'assurer la visibilité de la recherche dans un large spectre de domaines tels que l'Automatique, l'Informatique, le Signal et l'Image, la Télécommunication et la Microélectronique. Le CReSTIC est structuré autour de trois groupes de recherche (SIC, Auto, SysCom) et assure le pilotage du Centre de Calcul Régional Roméo, du Centre d'Image et de l'atelier Cellflex. Les Enseignants-Chercheurs du CReSTIC sont repartis sur cinq localisations en 4 sites régionaux : Reims (UFR Sciences et IUT), Troyes (IUT), Charleville-Mézières (IFTS) et Châlons en Champagne (IUT).

Au sein de ce pôle de recherche, les mathématiques et l'informatique diversifient leurs interactions avec les autres disciplines scientifiques comme la chimie, la biologie, la médecine, l'économie et les sciences de l'information pour relever les défis technologiques majeurs de l'avenir.

 

 


 

 
Pole-Chimie.jpg
Pôle Physique - Chimie, Sciences pour l'Ingénieur. Directeur : Michael MOLINARI.

Le pôle “Physique - Chimie, Sciences pour l'Ingénieur” rassemble au sein de ses trois unités de recherche plus de cent-trente enseignants-chercheurs et chercheurs statutaires, ainsi que près de quarante techniciens et ingénieurs.

Une soixantaine de doctorants et une quinzaine de post-doctorants et chercheurs contractuels s’y forment à la recherche et par la recherche sur des projets à caractère fondamental ou technologique, reposant sur l’expertise des équipes dans le domaine des Sciences de la matière et du rayonnement.

Le pôle “Chimie, Sciences de l'Ingénieur” s’est donné pour objectif de soutenir une activité de recherche fondamentale reconnue, favorisant l’émergence de projets interdisciplinaires et les innovations technologiques.

Les projets collaboratifs du pôle “Chimie, Sciences de l'Ingénieur” témoignent de l’ouverture des acteurs sur les champs disciplinaires et les domaines d’application voisins :

  • projets communs avec des laboratoires des pôles Agrosciences, STIC, Nanosciences et Santé de l’URCA,
  • programmes du contrat de projet Etat Région 2007-2013,
  • travaux labellisés par les pôles de compétitivité Materalia et Industries et AgroRessources,
  • projets soutenus par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR),
  • études réalisées dans de cadre de partenariats avec le secteur industriel.

Les laboratoires labellisés du pôle Physique - Chimie, Sciences pour l'Ingénieur: 

 
Pôle Biologie - Santé. Directeur : Jean-Hugues RENAULT

Les recherches menées au sein de ce Pôle sont réparties en quatre axes verticaux : Progression tumorale, Infection et Immunité, Vieillissement et Réparation Tissulaire, Neurosciences, appuyés sur deux axes transversaux: Imagerie ; Qualité de Vie, Réadaptation, Environnement.
L'ensemble des équipes concernées est regroupée dans une structure fédérative de recherche, "SFR CAP-Santé" (pour Champagne-Ardenne-Picardie-Santé), regroupant les unités de recherche en Santé et Sciences de la Vie des Universités de Reims et Amiens. Site web : www.sfr-capsante.fr
Pour l'Université de Reims, les équipes constitutives de la SFR CAP-Santé comprennent deux unités CNRS, une unité INSERM et onze équipes d'accueil. Celles-ci réunissent à Reims environ 200 enseignants-chercheurs et chercheurs statutaires et 110 doctorants et post-doctorants. Les équipes de la SFR CAP-Santé s'appuient  sur les  différentes plates-formes de l'Université de Reims Champagne-Ardenne : Imagerie Cellulaire et Tissulaire, Modélisation Moléculaire (labellisées IBiSA), Cytométrie de flux et tri cellulaire, Animaleries conventionnelle et transgénique, PLANET (analyse des Biomolécules), NANOMAT (nanotechnologies), et sur celles du CHU de Reims et de l'Institut Jean-Godinot (Centre Régional de Lutte contre le Cancer): Biologie Moléculaire, Tumorothèque, Centre de ressources biologiques Toxoplasme. Elles collaborent  avec le Centre de Recherche Clinique  du CHU  et avec  les services de l'Institut Jean Godinot.
Les plates-formes de l'Université de Picardie Jules-Verne sont également mise à la disposition des chercheurs de l'URCA pour mener à bien leurs travaux.

 

Les laboratoires labellisés du pôle Biologie - Santé: 

 
Pole-Sc-de-l'H.jpg
Pôle Sciences de l'Homme et de la Société. Directrice : Isabelle HEULLANT-DONAT.

Accéder à notre site.

A l'URCA, la recherche en Sciences Humaines et Sociales est organisée au sein du « Pôle Sciences de l'Homme et de la Scoiété», un des cinq pôles de l’université, dont la vocation est de soutenir l’activité des 9 équipes rattachées aux UFR Droit et Science Politique, Lettres et Sciences Humaines, Sciences économiques, sociales et de gestion, ainsi qu’au secteur tertiaire de l’IUT de Reims ; y sont associés également les sociologues et les psychologues du sport de l’UFR STAPS, ainsi que les enseignants chercheurs de l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM). Le pôle vise à assurer une meilleure structuration et une dynamisation de la recherche en SHS en lien avec l’Ecole Doctorale (ED n° 462) et l’ensemble des masters.

Les activités des équipes de SHS sont abritées par la Maison de la Recherche, inaugurée en 2003. Animé depuis décembre 2006 par un IGR chef de projet, le pôle y a développé également une plate-forme technologique, soutenue par le Contrat de projet Etat-Région 2007-2013.

A partir d’objectifs de recherche fixés dans le contrat quadriennal, le pôle a lancé le projet d’une structure fédérative et dégagé deux axes de recherche qui feront la personnalité de celle-ci : Dynamique des territoires (Aménagement de l’espace et institutions, Concurrence et complémentarité des territoires, Dynamique des territoires et formations) et Valorisation du patrimoine (Patrimoine naturel et géoarchéologie des paysages, Développement économique, touristique et district du luxe, Patrimoine littéraire et documentaire). La logique intégrative de cette fédération vise aussi à la mutualisation des moyens issus du CPER et à la coordination des compétences propres à chaque équipe. De nouvelles collaborations internationales, inscrites dans des programmes Interreg ou PCRD, ont été lancées par la cellule du pôle, qui viendront renforcer la structure fédérative.

Les laboratoires labellisés du pôle Sciences de l'Homme et de la Société

Structures Fédératives de Recherche (SFR)